Logo Santé Veto (1)

La pelade chez le chien : causes et traitements

Pelade chien

La chute des poils de votre chien peut être un motif d’inquiétude, mais il est essentiel de comprendre les différentes raisons potentielles pour ce phénomène. Dans cet article, nous aborderons certaines maladies qui peuvent provoquer la chute des poils chez votre animal, comment diagnostiquer et traiter ces affections, et enfin quelques conseils pour prévenir leur apparition.

Qu’est-ce que la pelade chez le chien ?

La pelade chez le chien, également appelée alopécie, désigne une perte excessive de poils pouvant être localisée ou généralisée selon les individus. Cette condition vient souvent avec l’apparition de zones sans poils sur le corps du chien, ainsi qu’une peau irritée et parfois rougeâtre. Plusieurs causes peuvent engendrer une pelade chez le chien, allant d’affections dermatologiques à des problèmes hormonaux. Il est important de consulter un vétérinaire pour établir un diagnostic précis et adapter le traitement nécessaire.

Maladies dermatologiques causant la pelade chez le chien

Dermatite atopique

La dermatite atopique est une affection cutanée allergique qui peut provoquer une perte de poils chez le chien. Il s’agit généralement d’une réaction aux allergènes environnementaux, tels que les pollens, les acariens ou les moisissures. Les symptômes incluent des démangeaisons et des rougeurs, souvent localisées autour des yeux, du museau ou entre les doigts.

Teigne

La teigne est une infection fongique qui touche la peau, les poils et les griffes du chien, causée généralement par le champignon Microsporum canis. Elle se manifeste sous forme de plaques circulaires dépourvues de poils, souvent accompagnées de croûtes ou d’écailles. Un diagnostic rapide et un traitement approprié sont essentiels pour éviter une propagation du champignon à d’autres animaux ou même aux humains.

Affections hormonales causant la pelade chez le chien

Hypothyroïdie canine

L’hypothyroïdie est une maladie endocrinienne fréquente chez les chiens, qui résulte d’une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes. Cette condition peut provoquer une alopécie généralisée et symétrique, ainsi que divers autres symptômes tels que la léthargie, l’intolérance au froid et l’obésité. Le traitement de l’hypothyroïdie repose sur la prescription de médicaments visant à rétablir les niveaux hormonaux et soulager les symptômes associés, dont la pelade.

Maladie de Cushing

La maladie de Cushing, également appelée hypercorticisme, est une affection caractérisée par une production excessive d’hormones surrénales, notamment le cortisol. Parmi les symptômes de la maladie de Cushing, on retrouve une perte de poils, souvent associée à un aspect grisâtre et fin des poils restants, ainsi qu’un abdomen pendulaire et une soif excessive. Le traitement de cette condition implique généralement l’utilisation de médicaments pour réguler la production d’hormones ou, dans certains cas, la chirurgie pour retirer une tumeur responsable du trouble.

Comment diagnostiquer une pelade chez le chien ?

Afin de déterminer la cause précise d’une pelade chez votre animal, il est nécessaire de consulter un vétérinaire qui examinera les symptômes et réalisera éventuellement des tests complémentaires, tels que des prélèvements cutanés, des analyses sanguines ou une biopsie de la peau.

Traitements et préventions de la pelade chez le chien

Selon le diagnostic établi par le vétérinaire, diverses options de traitement seront proposées :

  • Traitements topiques : crèmes, lotions ou shampoings spécifiques pour traiter les infections cutanées ou les allergies chez le chien.
  • Médicaments par voie orale : antifongiques, corticoïdes, antibiotiques ou suppléments hormonaux selon les besoins du chien.
  • Immunothérapie : dans le cas de la dermatite atopique, il est possible de pratiquer une désensibilisation aux allergènes par le biais d’injections régulières.
  • Chirurgie : parfois nécessaire pour traiter la maladie de Cushing ou les affections cutanées potentiellement graves, comme les tumeurs malignes.

Pour limiter les risques de pelade chez votre chien, il est essentiel d’adopter des habitudes propices à sa santé globale :

  • Maintenir un environnement propre et exempt d’allergènes et de parasites, en nettoyant régulièrement le lieu de vie du chien ainsi que son matériel (panier, gamelles, etc.).
  • Offrir une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins de votre animal, en privilégiant les produits de qualité et en évitant les ingrédients allergènes ou irritants.
  • Pratiquer une surveillance régulière de l’état de la peau et du pelage de votre animal, afin de détecter rapidement tout signe anormal et consulter un professionnel au besoin.
  • Favoriser la gestion du stress chez votre chien, via l’exercice physique, le jeu et la socialisation avec d’autres animaux, car le stress peut également engendrer des problèmes dermatologiques.

En prenant en compte ces conseils et en restant attentif à la santé de votre chien, vous pourrez prévenir et gérer au mieux les situations de pelade et assurer le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *